VIDEOS. Mort d'Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF

VIDEOS. Mort d'Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF

Dans l'optique de prévenir toute récupération, le MLF a vu son sigle déposé à l'Institut national de la propriété intellectuelle. A l'aube des années 90, à son retour du pays de l'Oncle Sam, Antoinette Fouque (Leparisien) lance l'Alliance des femmes pour la démocratie. Avec d’autres militantes, Antoinette Fouque décide de déclarer le MLF avec le statut d’une association loi 1901, à la fin de la décennie soixante-dix.

Antoinette Fouque soutient les femmes en luttes partout dans le monde

Antoinette Fouque intervient au siège des Nations Unies mais aussi dans le monde entier pour prendre la défense des femmes. Cette grande dame s’éteint au début de l'année 2014. Elle avait auparavant reçu les plus hautes distinctions nationales. Avec le Mouvement de libération des femmes lors d’une manif sous l’Arc de Triomphe, elle clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en luttes dans le monde comme la Bangladaise Taslima Nasreen, la Catalane Eva Forest et la Kurde Leyla Zana.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque

Antoinette Fouque s'engage sur la liste MRG au scrutin européen de 1994. Elle siège à Strasbourg en tant que députée pendant cinq ans. L'égalité est au coeur du mouvement. Plus que jamais active, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie créée par la militante se positionne à gauche. Dans l'hémicycle européen, Antoinette Fouque assure la vice-présidence de la commission des droits de la femme.

C'est en fréquentant les milieux intellectuels que, Antoinette Fouque constate combien les femmes occupent peu de place dans le milieu de l’édition. Au début des années 1970, cette femme de lettres lance Les Editions des femmes, et en même temps les Librairies des femmes dans les 3 plus grandes villes françaises. Avec plus de six cents ouvrages voués à la création des femmes, la société d’édition d’Antoinette Fouque permet à de nombreuses auteures de diffuser leurs idées.

Le saviez-vous ? C’est elle qui a lancé le cercle appelé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du Mouvement de libération des femmes. Son directeur de thèse n'est autre que le sémiologue Roland Barthes. Antoinette Fouque obtient un Diplôme d'études approfondies (DEA). Elle fréquente la romancière Monique Wittig au cours de cette période. Antoinette Fouque a travaillé dans l'enseignement après avoir décroché son diplôme Lettres.

Antoinette Fouque, écrivaine et théoricienne

Antoinette Fouque n'est pas en phase avec l'existentialisme défendu par Simone de Beauvoir. La théoricienne fait naître le terme "féminologie", car elle déteste les "-isme" qui renvoient à une doctrine. Dans les pages de plusieurs ouvrages, L'écrivaine fait la lumière surce qu'elle appelle la féminologie. Le combat d’Antoinette Fouque ne répond pas aux tentations de l'activisme à outrance, il soutient la place de mère.